Covid-19 et crédit de la parole scientifique

A l’occasion de la manifestation « e-think Education et Recherche », NewsTankHER a organisé jeudi une table ronde autour de la question : « Covid-19 : comment restaurer le crédit de la parole scientifique ? ». Invité à participer, Antoine Petit, PDG du CNRS, a tout d’abord relevé que le terme « renforcer » était préférable à celui de « restaurer », car il n’est « pas si sûr que les citoyens aient perdu confiance en la science ». Antoine Petit a ensuite déploré que les médias ne fassent pas davantage appel aux institutions. Il a enfin dénoncé une confusion entre politiques et scientifiques, soulignant que « le scientifique n’est pas le décideur ».