Covid-19 : 17 % de la population infectée, outils pour vivre avec le Covid-19, variants et vaccination, corrélation entre météo et épidémie, anticorps monoclonaux

Selon une estimation dévoilée mercredi, 17 % des Français ayant plus de 20 ans et habitant en métropole ont été infectés par le SARS-CoV-2, soit 8,6 millions de personnes. Le Parisien décrit la méthodologie utilisée dans cette étude et indique que Samuel Alizon, qui utilise d’autres indicateurs, parvient à un résultat proche. « Le nombre de personnes infectées au 20 février était compris entre 6,4 et 7,1 millions de personnes (hors Ehpad) », affirme-t-il, soulignant la difficulté de l’exercice face à l’inconnue que représentent les personnes asymptomatiques.

Le Quotidien du Médecin observe que les outils pour vivre avec le Covid-19 se sont multipliés. Patrick Pintus a par exemple développé un indicateur de suivi de l’épidémie permettant de déterminer l’évolution du nombre de cas par rapport à l’augmentation du nombre de tests réalisés. Le journal s’interroge par ailleurs sur la possibilité que la stratégie vaccinale ne soit pas suffisamment efficace contre les variants du SARS-CoV-2. Il reprend les explications de Mircea Sofonea, Samuel Alizon et Jean-Stéphane Dhersin.

L’Express indique que des chercheurs espèrent néanmoins pouvoir développer un « vaccin universel », neutralisant tous les variants du Sars-CoV-2, voire tous les coronavirus. Morgane Bomsel et Samuel Alizon détaillent plusieurs stratégies utilisées à cette fin.

Le Journal du Dimanche se penche sur les mutations du SARS-CoV-2, un phénomène qui « fait partie de la vie du virus », souligne Sylvain Gandon. Futura Sciences indique que les lymphocytes TCD8+ pourraient aider le système immunitaire à se défendre contre les variants, avec les explications de Jacqueline Marvel.

Le Parisien étudie l’éventualité d’un lien entre météo et épidémie et fait référence aux travaux d’Emmanuel de Margerie, qui a comparé la température et l’humidité dans une quarantaine de stations de métropole avec le R calculé à partir des entrées quotidiennes à l’hôpital. Mircea Sofonea et Yves Gaudin apportent des éléments expliquant la corrélation observée.

Par ailleurs, Aujourd’hui en France et La Dépêche du Midi font le point sur les anticorps monoclonaux susceptibles de traiter le Covid-19 ou de limiter le risque de formes sévères de la maladie. Franck Perez juge le bamlanivimab prometteur. Morgane Bomsel met en garde sur le traitement expérimenté par Regeneron car ce « n’est pas la solution pour éradiquer totalement la maladie ». L’Express publie l’analyse de Romain Pasquier concernant le choix du gouvernement d’imposer des restrictions très localisées pour freiner la nouvelle propagation du Covid-19.