Covid-19 : Débat autour de la levée des brevets, efficacité du vaccin Pfizer contre les variants

Dans un entretien avec La Marseillaise, Bruno Canard explique pourquoi il a décidé de signer une tribune en faveur d’une mise en commun des brevets sur les vaccins contre le Covid-19. Les pays occidentaux tirent « la couverture vers eux », déplore-t-il. Or, « le virus ne s’arrête pas aux frontières » et de grandes difficultés, dont l’apparition de variants, finiront par menacer l’ensemble de la planète, prévient-il. L’Humanité présente le travail du cartographe Nicolas Lambert sur la vaccination dans les départements de France. Selon le journal, si ce travail a pu être réalisé grâce à l’open data, son contenu montre que la logique de mise en commun ne s’applique pas aux vaccins. Pour sa part, Techniques de l’Ingénieur cite plusieurs économistes selon lesquels une éventuelle levée des brevets sur les vaccins serait dangereuse. L’entreprise innovante n’entrerait plus dans ses coûts de recherche, explique Izabela Jelovac, qui défend le système de licence obligatoire car il prévoit d’indemniser le groupe à l’origine du brevet. Dans une chronique au Monde, l’économiste Philippe Askenazy revient sur le décret de Napoléon Ier sur les vaccins et la propriété privée et montre que le débat sur la question n’est pas nouveau.

Le Figaro indique que, selon une étude in vitro publiée dans Nature Medicine, le vaccin développé par Pfizer/BioNTech resterait efficace contre les variants sud-africain et brésilien. « Ces résultats sont d’autant plus encourageants que cette méthode ne mesure que l’efficacité d’une partie du système immunitaire », commente Bruno Pitard. Etienne Decroly« note une corrélation très forte entre la quantité d’anticorps produits suite au vaccin et l’efficacité de la protection face aux variants », ce qui permettra de « choisir quel vaccin prioriser dans les régions les plus touchées par la mutation E484K ».

Par ailleurs, Le Monde cite les explications du sociologue Marc Loriol concernant la plus grande difficulté des salariés à donner du sens à leur travail lorsqu’ils sont en télétravail, « privés de socialisation ». France Culture invite Gilles Ivaldi à analyser les mouvements contre les restrictions sanitaires, notamment issus de l’extrême-droite. Enfin, RFI reçoit Olivier Galland pour décrypter les conséquences de la crise sur les jeunes, ainsi que Frédéric Tangy pour répondre à la question : « Pourquoi l’humanité est-elle façonnée par les virus ? ».