Importance de la structure en âge dans la modélisation d’un traitement anti-cancéreux

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 14/02/2012
10 h 00 min - 11 h 00 min

Catégories Pas de Catégories


Certaines données expérimentales concernant l’effet du traitement par Erlotinib de lignées de cellules cancéreuses ne parviennent pas à être expliquées à l’aide simplement d’un modèle d’EDO. Avec Glenn Webb, et en collaboration avec des biologistes de Vanderbilt University, nous avons proposé un modèle de prolifération-quiescence structuré en âge qui permet, après identification des paramètres, d’expliquer ces données.