Fanny Dardalhon – Schémas numériques pour la Simulation des Grandes Échelles” (Soutenance de Thèse).

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 03/12/2012
11 h 00 min - 13 h 00 min

Catégories Pas de Catégories


Résumé: Dans les simulations effectuées pour les études de sûreté nucléaire, les écoulements à décrire sont la plupart du temps turbulents. Face à la croissance des puissances de calcul, on s’intéresse à une méthode de simulation de ce type d’écoulements dite Simulation des Grandes Échelles (LES). Dans ce contexte, l’objectif de la thèse est de développer et d’analyser des schémas numériques performants pour la LES, dans des domaines de géométrie complexe (maillages non structurés) et pour des écoulements incompressibles ou à faible nombre de Mach. Deux arguments semblent essentiels à la construction de tels schémas, à savoir de contrôler l’énergie cinétique et d’être précis pour des écoulements à convection dominante. Les schémas étudiés sont des méthodes à pas fractionnaires basées sur une technique de correction de pression appliquée aux équations de Navier-Stokes. La discrétisation spatiale repose quant-à-elle sur des éléments finis mixtes non conformes de bas degré (Rannacher-Turek)