Covid-19 : variants, enquête de l’OMS et tests salivaires

Alors que la vaccination suscitait l’espoir de voir l’épidémie se terminer à l’été, la multiplication des variants du coronavirus complexifie la donne. L’Humanité rappelle que la souche du Covid venue de Grande-Bretagne représenterait 10 % des tests positifs dans l’Hexagone, contre 3,2 % au 8 janvier. Étienne Decroly explique que cette propagation du variant anglais complique les stratégies de contrôle de l’épidémie et va nécessiter l’adoption de mesures plus strictes ou une stratégie vaccinale plus efficace. Dans Marianne, le Pr Renaud souligne qu’à l’instar de tout être vivant, les virus n’échappent pas à la mutation. Plus le nombre de personnes infectées est important, plus la probabilité que des mutations surviennent augmente.

La-croix.com indique que les 13 experts de l’OMS sont sortis de quarantaine et vont pouvoir débuter leur enquête sur l’origine du Covid-19. Pour Serge Morand, c’est comme mener une enquête policière un an après les faits, « avec une scène de crime souillée et des témoins bâillonnés ».

La Provence revient sur la conception du test salivaire EasyCov par les chercheurs du laboratoire montpelliérain Sys2Diag.